Déterminants des écarts de performances agro-écologiques des systèmes de culture villageois et industriels

Date de mise à jour : 16 janvier 2014

Les conditions locales de production, couplant les facteurs bio-géophysiques et techniques, déterminent les performances agro-écologiques des systèmes. Il faut donc explorer et analyser la diversité des systèmes et des conditions de leur mise en œuvre pour définir les leviers stratégiques d’amélioration de leurs performances agro-écologiques.

Effets des pratiques et milieux sur les performances agroécologiques

  • Quelles sont les pratiques, en interaction avec un milieu donné, responsables des facteurs limitants des rendements ?
  • Quelles sont les influences des pratiques et du milieu sur les impacts environnementaux ?
  • Comment améliorer les méthodes d’évaluation des impacts environnementaux pour mieux prendre en compte la diversité des systèmes ?

Rationalités des agriculteurs et adaptabilité des systèmes

  • Quelles rationalités des agriculteurs et dynamiques socio-économiques expliquent le choix des pratiques ?
  • Quelles sont les conditions d’appropriation ou les verrous de l’adoption des innovations techniques en contexte de plantations villageoises dans différentes zones de culture ?
  • Quelles stratégies d’adaptation faut-il adopter pour les milieux sub-optimaux ?
  • Prise en compte de la dimension paysage dans la caractérisation des impacts et services environnementaux d’une filière agricole pérenne.
  • Quelles sont les interdépendances entre les divers systèmes de culture d’un bassin d’approvisionnement ?
  • Comment caractériser / déterminer / quantifier les contributions des différents usages des terres sur les impacts environnementaux à l’échelle d’un bassin d’approvisionnement et du paysage ?
  • Quel est l’impact du paysage et des pratiques sur les régulations biologiques ?

Objectifs scientifiques finalisés

  • Comprendre l’influence des conditions locales sur les mécanismes d’impacts environnementaux et définir les leviers d’intensification écologiques efficaces.
  • Comprendre le rôle des plantations (localisation, étendue, aménagement agro-écologique, pratiques agricoles..) dans la conservation.
  • Comprendre le rôle des régulations biologiques dans l’efficacité de la lutte intégrée.
  • Identifier les interdépendances entre les divers systèmes de culture et de production, et leur marge de manoeuvre pour tendre vers des systèmes durables.

Date de mise à jour : 16 janvier 2014

Cookies de suivi acceptés